RIALFrI

Marco Polo, Il Milione, frammento f

Chiara Concina, Prime indagini su un nuovo frammento franco-veneto del Milione, «Romania» 125 (2007), pp. 342-369.

Edizione digitalizzata a cura di Serena Modena, marcatura digitale a cura di Francesca Gambino

 

 


[I] 
 
Fr. 1 recto:
 
[1. = XCIV, 36-37]
(col. A) [1] … tel mainere con voz avés oi, demore le grant sire en cestui leu jusque entor la pasque de resiresion. [2] Et quant il hi est tant demourés con vo avéz oi, adonc se part d’eluec a toutes sez jens et s’en torne tout droitemant a la cité de Ca<n>balu por celle voie meisme dunt il estoient venu, et toutes foies chacant et oiçellant a grant seullas et a grant joie.
 
[2. = XCV]
[1] Et quant il est venus a sa mastre ville de Canbalu, il demoure en so mastre palais .iii. jors et ne plus; il tient grant corte et riche tables; il fait grant joie […] di qu’il est merveilleusse chouse a veoir la grant solenité que le grant sire fait en ces .iii. jors. [2] Et si voz di que en ceste cité a si grant moutitude de maisonz et de jenz, entre dedenz la ville et dehors – que sachiés qu’il i a tant bur come portes, ce sunt de ce que sunt grandismes – que ne est homes que peust contrer le nonbre; car assez plus jens […] en les burs que en la ville. [3] Et en cesti burs demourent et herbergent les mercaant et tous autres homes que hi vienent por lor boçogne: que hi vienent en grandisme habundance, entre por le seignor et por ce que la ville est ensi boune marché que les merchaanz et les autres homes hi vienent por lor beçogne. [4] Et si voz di que es les burs et ausi belles maiçonz et ausi biaus pallais come en la ville, hors celz dou grant sire. [5] Et sachiés que en la ville ne se sovillent nulz homes que se more; mes se el est ydres, si se porte au leu ou doit estre ars le cors, qui est dehors tous les burs; et ausi avint des autres mors que se sovillent encoure dehors tous les burç. [6] Et encoure voz di un autre chouse: que dedenz la ville ne oçent demorer nule feme pechiense, ce sunt femes dou monde que funt serviçe a les homes por monoie, mes voz di qu’eles demorent os burs. [7] Et sachiés qu’il hi n’i a si grant moutitude, que nulles homes […] peust croire, car je voz di qu’ele sunt bien .xx.M que tout servent les homes por monoie. [8] Et si voz di que toutes hij sunt beiçongnes por la grandisme quan(col. B)tités des merchaant et des forestiers que hi vienent et alent tout jors. [9] Adonc poés veoir se ill a grant habundance des jens en Canbalu, puis que les femes mondaine hi sunt tantes con je ai contés. [10] Et sachiés tout voiremant que en ceste ville de Canbalu vienent plus chieres chouses et de greignor vaillance que in nulle cité dou monde, et voz dirai quel tout avant, […] voz di que toutes les chieres chouses que vienent de Inde – ce sunt pieres precioses et perles et toutes autres chieres chouses sunt aportés a ceste villes; et encoure toutes les belles chouses et toutes les chieres que su<n>t en le provence dou Catai et des toutes autres […] hi sunt la portés ausint. [11] Et ce avint por le seignors qui i demorent, et per les dames, et por le barons, et por le grant habundance de la grant moutitude de les jens, de les hostes, et d’autres jens que i vienent por achaison de la cort que le grant sire hi tienent. [12] Et por […] que je voz ai contés, a ceste ville vienent plus chieres chouses et de greignor vaillance et les greignors quantités que en nulle vie dou munde, et plus mercaandies hi se vendent et hachatent; car sachiés de voir que chascun jor i entre en ceste ville plus de mile charete chargiés de soie, […] il i se laborent maint dras d’ores et de soie. [13] Et encore ceste cité […] environ soi plus de .iic. […], et loingn et a pres, les quelz vienent les jens de cestes villes a achater maintes chouses a ceste cité, et d’iluec hont les coses que a-llor sunt beçongnables; et por ce ne est grant chouse se en ceste cité de Canbalu vienent tantes chouses con je voz ai dit. [14] Et depuis que je voz ai dit ce mostré bien […] apertemant, or voz diviçerai dou fait de la sceche et de la monoie que se fait en ceste cité de Canbalu; et voz mostreron cleremant comant le grant sire puet assez plus faire et plus despendre que je ne voz […] di ne ne voz dirai en ce livre; […] raison comant.
 
[3. = XCVI, 1]
[1] Il est voir que en ceste ville de Canbalu est la sceche dou grant sire; et est…
 

[II] 
 
Fr. 2 recto:
 
[4. = XCVI, 15-16]
(col. A) [1] … gnors del siecle ne ont si grant richece come le grant sire a solemant. [2] Or voz ai contés et divisé tout le fait comant le grant sire fait […] monoie de carte, or vos diviserai de le grant seignorie que de ceste cité de Canbalu oissent por lor grant sire.
 
[5. = XCVII]
[1] Or sachiés voiremant que le grant sire a esleu .xii. grandismes baronz es quelz il a comeu qu’il soient sor toutes les chouses beçognables que abeçognent en .xxxiiii. provences; et voz dirai lor mainere et lor stabliment. [2] Je voz di tout primeremant que cesti .xii. baronz demourent en un palais dedens la ville de Canbalu que est mout grant et biaus et […] a plusors sales et maisonz; et chascune provence […] un jugie et maint escrivien que demourent en cest palais, cascun en sa maison por soi. [3] Et ceste jugie et cesti escrivain font toutes les chouses que abeçogne a la provence a cui il sunt deputé; et ce funt por la volunté et por le comandemant des .xii. barons que je voz ai dit. [4] Et si sachiés tout voiremant que cesti .xii. baronz ont si grant seignorie con je voz dirai, car il eslisent les seingnors de toutes celles provences qe je voz ai dit desouvre. [5] Et quant il les ont esleu, tielz con lor senble que il soient buen et sofisable, il le font savoir au grant sire: et le grant sire le conferme et li fait doner table d’or, tel come a sa segnorie est convenable. [6] Et encoure sunt cesti baronz por porveoir ou convient que les hostes aillent; et les envoient lau ou il lor senble et celle quantité que il vuelent; mes toutes foies est a la seue dou grant sire. [7] Et ensi con je voz ai dites de ce deus chousses, font il de toutes les autres chouses que su<n>t beçognables a toutes les provences que je voz ai contés. [8] Et cesti sunt apellés sciengne, que vaut a dire la corte greignor, que ne ha ont sor elz que le grant sire. [9] Le palais ou il demourent est ausi appellés scien ce. [10] Et est bien la greignor seingneurie que soit en toute la cort dou grant (col. B) sire: car ill ont bien […] a cui’l vuelt. [11] Les provences ne vos conterai ore por lor non, por ce que je le voz chonterai en nostre livre apertemant. [12] Et laiseron de ce et voz conteron comant le grant kaan mande sez mesajes e comant ill ont chevaus apparoilliés por aler.
 
[6. = XCVIII, 1-7]
[1] Or sachiés por verité que de ceste ville de Canballu se partent mantes voies les quelz vont por maintes (voies) prvences ce est a dire que le une vait a té provence et ceste autre voie vait a tel provences, et ceste a tel. [2] Et toutes les voies sunt divisés […] la u elle vont; et ce est mout stue chouse. [3] Et sachiés que quant l’en se part de Canballu por toutes les voies que je voz ai contés, et il est alés .xxv. milles, adonc le mesajes dou grant sire que ceste .xxv. milles ont allés, il trouvent une poste que s’appellent janb en lor langue et en nostre langue vaut […] dire poste de chavaus. [4] Et a chascune poste treuvent les messajes un mout grant palais et biaus, la ou les messajes dou grant sire erbergient; et cestes erberges ont mout riches lit, forniz des riches dras de soie, et ont toutes les chousses que as autres messajes convient; et se un rois hi venist si seroit bien herbergiés. [5] Et encoure voz di que a ceste pouste treuvent les messajes bien .iiiic. chevaus que le grant sire a stabli que toutes foies hi demourent et soient apparoilliés por sez messajes, quant il les envoie en aucune part. [6] Et encoure sachiés que en toutes les .xxv. milles ou ongnes .xxx., sunt ceste poste que je voz ai dit: ce est en toutes les principaus voie que vont a-lles provinces, que je voz ai contés desouvre; et […] chascune de ceste poste treuvent les messajes da .iiic. chevaus a .iiiic. tuit apparoilliés a-llor chomandemant; et encoure hi treuvent si biaus palais con je voz ai contés, la ou les messajes herbergient si richemant con je voz ai divisé desouvre. [7] Et en ceste mainere vait por toutes les provences et reignes dou…
 

[III] 
 
Fr. 3 verso:
 
[7. = CXIV, 15-19]
(col. C) [1] …et chev[…]he .v. jornee por plain et por vallee; et treuve l’en chastiaus et chasaus assez. [2] Les homes vivent dou profit qu’il traient de la terre et il hi a bestes sauvajes assez, lionz et orses et autre bestes. [3] Il vivent d’ars, car il hi se laborent des biaus sendal et autres dras. [4] Il sunt de Sendu meisme. [5] Et quant l’en est alés […] .v. jornee que je voz ai contés desouvre, adonc treuve l’en une provence mout gasté que s’appelle Tebet, et noz en trateron ci desout.
 
[8. = CXV, 1-17]
[1] Aprés le cinq jornee que je voz ai dit, adonc entre l’om enn une provence que est mult gasté, car Mungut Kaan l’a destruit por ghere. [2] Ill i a maintes villes et mant chastiaus […] tuit deroché et gastee. [3] Il hi a caine grouses et grant merveilliosemant, et voz diviserai comant elles sunt grouses, que volvent envirom bien trois paumes et sunt loingnes bien .xv. pas; elle ont, de le un nod a l’autre, bien trois paumes. [4] Et si vos di que les merchaanz, et autres viandant que vont por celle contree la noit, prenent de celle canne et en font feu; por ce que, quant elle sunt en feu, elle font si grant estroair et si grant escopier, que les lions et les orses et les autres fieres bestes enn ont si grant paor qu’il fuient tant con il plus puent et ne s’acosterent au feu por rien dou monde; et cest tiel feu font les homes por garentier lor bestes des fieres bestes sauvajes, que asez hi n’i a por celle contree et por celz pais. [5] Et si vos dirai – por ce que bien fait a dir – comant l’escopier de ceste canne sonent a lonc et comant font […] temance et que n’avint. [6] Or sachiés que l’en prene de ceste canne toutes vers et le metent en feu des buces, et ce sunt plusors; et quant cestes cannes sunt demourés aques en ceste grant feu, adonc se tortort et se fent por mi et adonc fait un si grant escopié que bien se hoie .x. milles lune, de noit. [7] Et sachiés que celui que ne est coustumés de ce hoir, il hen divient tout esbaies, si orible chouse est a oir; et voz di que les chevaus, que ce ne unt onques hoi, quant il l’oie, il se spaventent si du(col. D)[…]mant qu’il ronpent cavestres et toutes cordes de coi il sunt licés et s’en fuient: et ce avint a plusors. [8] Mes quant ill ont chevaus, que sevent que ce n’avient c’onques hoi, il li fait bender les iaus et li fait enchavestrer toit les quatres piés, en té mainere que quant il hoi le grant escopier de cannes, puis qu’il vuoille, ne puet […]. [9] Et encore, si con je voz ai dit les homes e(n) scanpent la noit, et il et lor bestes, des lions et des lonçes et d’autres mauvaisses bestes, que hi n’i a en grant habundance. [10] Et quant l’enn a alés por ceste contree bien .xx. jornee, ne treuve l’en erbergies ne vivandes; mes convient que il porte viandes por lui et por sez bestes [] toutet cestes .xx. jornee, toutes foies treuvant mout fieres et pesmes bestes sauvajes que sunt mout periliuse et da durer, adonc treuve l’en castiaus et casaus assez. [11] Et i a un tel coustume de marier femes con je voz dirai. [12] Il est voir que nul homes preneroit un[…] pucelle a feme por rien dou monde; et dient que n’elle vaillent rien se elle ne sunt usés et costumés con maint homes. [13] Et por ce s’en espoisent en tel mainere: car je voz di que, quant les jens d’autres estranjes pais passent por celles contree et il ont tandu lor tendes por herbergier, adonc les vielles femes des castiaus et des casaus menent lor filles jusque a ceste tendes – et ce sunt a vint et a .xl. et a plus et a moin – et le donent a les homes por ce qu’il en faicent lor voluntés et qu’il gigent con elles. [14] Adonc les homes le prenent et se gaudent cun elles et le tienent tant con il vuelent illuec: mes avant ne arieres ne les puent moinier. [15] Et puis, quant les […] hont fait a lor volluntés d’elles et il se vuellent partir, adonc convient que done a celle femes, cun cui il a jeu, aucune joie ou aucum seing, por […] qu’elle puisse monstrer quant elle se vient a marier, qu’elle a eu amant. [16] Et en tel mainere chascune pucelle convient que aie plus de vint segnaus a son cuel por monstrer que assez amant et assez homes sunt geu cun li. [17] Et celle que plus ont segnaus, et que plus poent monstrer que onte u amant et que plus home sunt geu…
 

[IV] 
 
Fr. 4 verso:
 
[9. = CXVII, 4-24]
(coll. C)I [1] …[n]ce a un tel coustumes de lor feme con je voz dirai: car il ne ont a villanie se un forestier, ou un autre home, l’aunis de sa feme, ou de sa fille, ou de sa seront, ou d’auchune feme qu’il aie en sa maison; mes l’ont ha bien quant l’en jut […] elles, et dient por ce fait le lor dieu et les lor ydres font miaus elz […] de les chouses tenporaus en grant habundance; et por ce en font si grant largité de lor femes as forestier con je voz dirai. [2] Car sachiés que quant un home de ceste contree voit que un forestier li viegne a sa maison por herbergier, ou que il ne i voille herbergier et entre en sa maison, tantost se hoisse hors et comande a sa feme que au forestier soit fait toute sa volunté conpliemant, et adonc se vait sa voi, ou a son cans ou a-ssez vignes, et ne i torne dusque a tant que le forestier demore en sa maison. [7] Et voz di que maintes foies i demore trois jors et se jut ou lit con la feme de celui çaitif, et le forestier, qui est en la maison, fait cestui seingn poir montrer qu’il soit laiens: car il fait prendre son chapiaus ou aucuns autre segnaus: et ce est segnefiance ch’il soit laiens (la). [4] Et le cheitif, tant con il voit celui seignaus a sa maison, ne a torne mie. [5] Et ce font por toute ceste provence. [6] Et voz di qu’il ont monoie en tel mainere con je voz dirai: sachiéz qu’il a or en verge, et le poissent a sajes et selonc que poise vaut; mes ne ont monoie cungnee con estanpe; et la petite monoie voz diviserai quel est. [7] Il prenent la sel et la font cuire, et puis la gettent en forme et est de le grant qu’il puet poissier entor de dimi livre: et les quatre ont de ceste til sel que je voz ai divissé vaut un sajes d’or fin […] ce est la petite mon[…]e qu’il despendent. [8] Ill ont dous best[…] que font le mouste grandisseme quantité; et lors cacehors les prenent […] le mousce en grant quantité. [9] Ill ont peisonz assez buens et les traient dou lac que je voz di, la u se treuve les perles. [10] Lionz et leus cervier et orses et dain et cavriol ont assez; et osiaus de toutes faissonz ont en grant habundance. [11] Vin ne vigne ne ont; mes (col. D) […] pices; et est […]. [12] […] provence naissent garafol as assez; car il est un arbre peitit que il fait, que a frondre come orbeque, aucune chouse plus longues et plus estroite; le flor fait blanc, petit, […] le garofle. [13] Il ont encoirre genguibre en abundance et cannelle ausint, et d’autres spices assez que ne vienent onques en nostre contree et por ce ne fait a mentovoir. [14] Or noz lairon de ceste cité, que bien n’avon contés ce que beçoigne, et voz conteron de la contré meime en avant. [15] Et quant l’en se part de ceste Geindre, il chevaucha bien .x. jornee, il treuve castiaus et casaus assez. [16] Les jens sunt des celle meisme mainere et de ciaus meisme costume que ceaus que je voz ai contens; ill ont veniesion d’oisiaus et de bestes assez. [17] Et quant l’en est allés ceste .x. jornee, adonc treuve le un grant flun que est appellé Brius, au quel se fenist la provence de Gendu; et en ceste flun se treuve grant quantité d’or de paliole. [18] Il i a canelle assez, il nait canelle assez. [19] Il vait, […] en la mer osiane. [20] Or noz laisson de ceste flun, qui n’i a chouse que a chonter face et voz conteron d’une autre provence que est appellés Caragiam, ensi con voz oirés.
 
[10. = CXVIII, 1-5]
[1] Quant l’en a passé ceste flun, adonc treuve l’en et entre en la provence de Caraian, qui est si grant que bien i a un roiaumes; il est ver ponent et sunt ydres et sunt au grant kaan; mes roi en est son fil, que a a non Estenmur, que mout est grant rois et riche et po[…]sant; il mantient bien sa terre en grant justice, car il est sajes et preudonmes. [2] L’en alla por ponent, quant il se part dou flun que je voz ai dit desouvre, .v. jornee, treuvant cités et castiaus assez, la ou il naissent mult bien chevaus. [3] Il vivent de bestiames et de profit qu’il traient de […] terre; il on langajes por elz et est mout grief a entendre. [4] A chief de ceste cinq jornee, adonc treuve l’en la mestre cité […] celle que est chief dou reingne, que est appellés Iaci, que mout est grant et noble. [5] Il hi a merchaanz et homes d’ars assez; le […] sunt…