RIALFrI

Aldobrandino da Siena, Régime du corps, metà XIII sec.

Le régime du corps de maître Aldebrandin de Sienne. Texte français du XIII^{e} siècle, publié pour la première fois d’après les manuscrits de la Bibliothèque Nationale et de la Bibliothèque de l’Arsenal par Louis Landouzy et Roger Pépin, Paris, Champion, 1911.

Edizione digitalizzata a cura di Serena Modena

Marcatura digitale a cura di Luigi Tessarolo

Permalink:

 

 

VI. LI .\Mvi\M. COMMENT ON DOIT GARDER L'ESTOMAC EN SANTÉ

[1] Devés savoir que la premiere ovre que la nature de chascun fait ou cors, si est de cuire la viande en l'estomac, et pour ceste ovre faire bien et acompliement, si couvient que la viande soit maiscie en la bouche. [2] Et quant ele est avalee, si se cuist en l'estomac par .ii. raisons.

[3] Li une si est que l'estomac en soit pour norris tout premierement, et dou remanant se norrist trestous li cors. [4] Et ne devés mie entendre que la viande se cuise en la booche de l'estomac, chou est à dire en la forchele, mais li propre> lius du cuire le viande si est ou fons, et ch'est por le caleur du cuer et du fie et des autres menbres qui sont environ, car de se nature ne porroit il cuire viandes, sans le caleur des autres menbres que nous vous avons dit.

[5] Por ce que li sustance soit nierveuse que c'est .i. des menbres du cors qui plus longement sent coses qui grever puent, et de tant nierveuse sustance ke nous vous avons dit, li douna nature une fourme longe et reonde.

[6] Reonde li dona qu'il ne puist iestre encraissiés, car si com vous savés, coses rondes se maintient plus sain||nement et por ce li dona nature longe, et reonde, et large pour retenir et soufrir grant plenté de viandes, pour soi nourir et tot le cors, et li fist .i. bouce deseure por prendre le boire et le mengier, et .i. autre par desous por espurgier l'ordure et le superfluités des viandes qui s'en vont par les bouiaus, et jasoit ce que ce soit [grosse chose, n'est ele mie si grosse que li boiel n'en prengent nourissement.

[7] Et encore le fist nature] aussi com enmi liu du cors por le norrisement douner à tous les menbres plus legierement, et por ce, li philosophe apeloient l'estomach despense du cors, car ausi com vous veés ke de le despense de l'ostel sont aministré li norrissement à ciaus de l'ostel, ausi de l'estomac issent li norrissement à tous les menbres du cors.

[8] Par ces paroles, devés savoir que cascuns doit metre tote s'entente et se painne à le santé de l'estomac garder, car c'est fondemens de garder le santé du cors et tous les menbres, et de cui partent pluseurs maladies qui garder ne s'en set.

[9] Sachiés que, en garder le || santé de l'estomac, convient garde prendre en boire et en mengier c'on soit si amesurés, que li premiere oevre que nature fait, si com cuire le viande, ne soit destourbee par outrage, car qui prent viandes outre chou qu'il ne doit, et boit; la vertu de l'estomac en afoiblist; ensi remaint li viande crue qui s'en va parmi les menbres, dont maladies avienent mainte fois.

[10] Et ne doit on mie garder seulement le viande a prendre por le santé de l'estomac garder, mais garder l'eure que li estomas le demande, et de douner cose qui li soit delitable, et por ce, dist Dyogenes que appetis de mengier aide à cuire le viande. [11] Encore dist Ypocras que se li viandes est plaisans et amiable, car jasoit que li une ne soit si boinne comme l'autre, si vaut ele miex, car li estomas amende se malise et le cuist plus legierement; et entendés que totes voies, doit on le malise de le viande amender, qui puet, devant chou que on mengut, mais por l'amendement, ne soit mains plaisans ne mains delitables à l'estomac.

[12] Et encore devés savoir ke nus ne puet garder bien le || santé de l'estomac, qui ne connoist se naturel complexion, car maintes gens sont ki ont l'estomac froit et sec de lor nature, et autre ki l'ont froit et moiste, et autre qui l'ont caut et moiste, et autre qui l'ont caut et sech; por ces natureus complexions connoistre, si vous dirons les signes.

[13] Li estomas caus cuist plus legierement les grosses viandes que le<s> soutix, si com char de buef, oès, awes, et assés d'autres; les soutiuls viandes, si com char de poucins, lait, chievrel et autres assés ardent et corrunpent, et por ce, cil ki a l'estomac de tel complexion doit avant mengier les grosses viandes ke les legieres, et se doit garder de mengier aus, et poivre, et totes coses caudes, et boire vin fort, se che n'est vins verdelès foibles.

[14] Cil qui a l'estomac natureument froit si mengue plus volentiers qu'il ne cuist le viande, et ne puet cuire, fors que legieres viandes, car, por les grosses, enfle et bruit, et plus legierement prent les froides que les caudes, et n'a mie trop grant talent de boire, et pot ce, cil || qui ont l'estomac de tel complexion si se gardent tant com il puent de mengier caudes viandes, et s'il les mengut, si les mengut à boinnes especes, si com de caniele, de gimgenbre, gyrofle, cardamon et autres caudes especes, et k'il boivent boin vin meur.

[15] Chil qui ont naturel complexion de l'estomac seche, si ont soief souvent et boivent por ce volentiers, et souvent, et pau ensamble, et prendent plus volentiers le<s> seces coses que les moistes. [16] Cil doivent user seches cose <pour la santé de lor estomac garder. [17] Cil qui ont l'estomac naturaument moiste si n'ont mie soif, et regetent legierement la viande, et prendent plus volentiers choses moistes que seches; et cil qui ont tel complexion doivent user coses seches. [18] Et> en totes complexions natureus, là où on connistra ke li quatre qualités habundent, si doivent user totes coses contraires, car c'est li particulers abstinence ke dist Platons.

[19] Encore dist Constentins, par auctorité de Galiien, ke quant à Galiien fu demandé por coi il apetiçoit cascun jour se viande, si repondi k'il n'avoit entention de mengier fors tant qu'il peuist se vie alongier, et n'avoit cure de mengier tant que li fourciele li enflast et bruisist.

[20] Et convient que || on menguce ordenement et que on boive devant et dériere les viandes, si com leur nature lor requier<t>. [21] Et ne mie seulement che que nous vous avons dit en ces capitres vaut à garder li santés de l'estomac, mais savoir le capitre du mangier de le premiere partie.

 

 

 

 

 

 


Notice: Undefined index: query_lessico in /home/rialfri/public_html/rialfriPHP/application/controllers/TestoController.php on line 40