RIALFrI

Daniele Deloc da Cremona, Le livre de Ghatrif, 1249-1272

Moamin et Ghatrif. Traités de fauconnerie et des chiens de chasse, édition princeps de la version franco-italienne avec trois planches hors texte, par Håkan Tjerneld, Stockholm-Paris, Éditions C.E. Fritze-Librairie J. Thiébaud, 1945 («Studia Romanica Holmiensia», 1).

Manoscritto: Venezia, Biblioteca Nazionale Marciana, gall. app. 14, ff. 85r-107v (XIV sec.)

Edizione digitalizzata a cura di Serena Modena
Marcatura digitale a cura di Luigi Tessarolo

Permalink:

 

 

12.

[1] Dou faucon pellerin.
 

[2] Se vos vos volez eslire la meillor maniere des faucons, eslissiez le faucon pellegrin de mareme qi soit noir de color traiant vers rosece ou vers janece clere, et qi ait les piez soutver[t]ez et la face grosse et les sorcils soutils et les pennes des eles longes et la coue curte et le bec noir et les ungles noires. [3] Et des ces aitex sunt li meillor cil qi volent o greignor velocité a l’aire et qi bien prenent suen past et qi volentiers vienent et demorent pres de suen segnor. [4] Et qant vos troverés les predites enseignes el faucon pellerin, saichiez qe cil aitex est nobles faucons, et l’en le doit avoir chier, qar li soulaz et la venason de lui est sor tuitz solaz et sor totez venason d’ostor et de sagre et de toutz autres oisseax de rapine. [5] Et se aucun vousist demander por qoi la venason dou faucon pelerin fet a loer sor totes autres, je li respondroie ensi, qar je di qe li faucons pelerins oissele es champs et prent les chevrols et les levres et le grues, les dammes, les airons et les voltors, et s’il les trove deus et deus, si ne les doute il envahir. [6] Et sor tot ce prent les corbs noirs et les cors de color entremellé et les hoches roseres et les carbonieres, et les perdiz et les columbes et les bubons et les qaternis, oisseax d’eve et faissans. [7] Et por ce di je q’il fet a loer sor toutz autres oisseax de rapine com celui la cui bonté est exprovee et coneüe manifestemant par exprove experte et certaine et come cil qi est plus fort et plus ardanz en sa venason de tuit autres oissieax de rapine, et por ce qe sa bonté et ses vertu soient manifeste as saichians et as non saichanz, les ai je ici escrites et denotees.

[8] Mes maint home sunt, chevalier et autres, qi en ont aucun ou plusors en lor garde [et], certes, de lor enfermité ni de lor nature ne sevent point, et se aucuns lor deman[da]st por qoi le egestion des faucons sunt belle, il n’en sevent rendre reison, et se l’en lor deman[da]st ausi se ses faucons esquize bien ou non, il ne sevent qoi respondre. [9] Dont il est domages et desnature trop grant qe tant chier oisseax doie remanoir en tel garde, qar le garde de tant precieuse rien et de tant prisiee doit estre par raison mout sage et mout curieuse et mout entente de li en totes manieres.


 

 

 

 

 

 


Notice: Undefined index: query in /home/francige/rialfri.eu/rialfriPHP/application/controllers/TestoController.php on line 52