EBREING

EBREING s.m.

[FEW 19, 1 abranğ; TL ebreing]

0.1 ebreing, hebreing.

0.2 Dal persiano abranğ.

0.5 1 ‘Medicina ricavata dal frutto dell’embelia ribes’.

0.6 Francesca Gambino 17.05.2019. Ultimo aggiornamento: Francesca Gambino 17.05.2019.

 

1 ‘Medicina ricavata dal frutto dell’embelia ribes’.

– «Et s’il ne gerist por ce, prenez de la mecine qi est appellee ebreing, et sunt ce gran menu, petit et ros, des parties outremarines, et autresi des grans des zuches escorziees, et tridez chascun de ces grans et des autres qi sunt desus et metez les en une pieçe de char, et la donez a tranglotir a l’oisel»,

– «Qant ce devint a l’oisel, prenez d’une herbe qi est appellee seche armenice, et est ce une maniere qe l’en appelle assenz marin ou assenz sansonic, et de hebreing, une part de chascun, poudrez les et puis les cribrez, et aprés ce en prenez tant cum pesserunt dui gran et mellez le avec char, et puis en peissiez l’oisel», Daniele Deloc da Cremona, Le livre de Moamin, II, 53, 2.